Sélectionner une page

16.Arc-de-triomphe

Le Prix de l’Arc de Triomphe est la plus grande course de plat au monde. Elle se dispute le premier dimanche du mois d’octobre sur les 2.400m de la piste de Longchamp, et réunit les meilleurs galopeurs de la planète âgé de 3 ans et plus. Le palmarès est impressionnant, avec notamment les succès de Sea Bird, Allez France, Montjeu, Dalakhani, Zarkava ou encore Sea The Stars.

Parcours du Prix de l’Arc de Triomphe

La première édition du Prix de l’Arc de Triomphe s’est déroulée en 1920. Le parcours est celui des 2.400m de la piste de Longchamp, considéré comme le parcours classique par excellence, puisqu’il allie la vitesse et la tenue. L’hippodrome de Longchamp est connu du monde entier, grâce à sa longue ligne droite, permettant aux attentistes de revenir sur les chevaux de tête.

Ces dernières années ont été marquées par un nombre important de partants. Bénéficier d’un numéro favorable dans les stalles, près de la corde, est ainsi devenu un avantage certain pour la victoire.

Conditions, qualifications et allocation du Prix de l’Arc de Triomphe

Le Prix de l’Arc de Triomphe est ouvert à tous les galopeurs du monde, âgé de 3 ans et plus. L’allocation est de 4.000.000?. Le nombre limite de partants est désormais fixé à 25, tout en sachant que cette barre n’a jamais été atteinte. Si plus de 25 partants sont engagés, le nombre est réduit, en fonction de la valeur handicap donnée par France Galop à chaque cheval. Les valeurs les plus faibles sont alors éliminées.

Les pouliches et poulains de 3 ans portent respectivement 54,5kg et 56kg. Les juments de 4 ans et plus portent 58kg et les mâles de 4 ans et plus 59,5kg.

Plusieurs courses dans le monde sont considérées comme des préparatoires. Disputés sur le parcours du Prix de l’Arc de Triomphe à trois semaines du grand rendez-vous, les Prix Foy et Niel peuvent être placés comme les plus révélateurs, même si les récents vainqueurs de ces épreuves n’ont pas forcément brillé le Jour J.

Aucune course ne permet de gagner son ticket pour participer au Prix de l’Arc de Triomphe. Seules les valeurs les plus élevées sont certaines d’y prendre part. L’objectif est donc de remporter le maximum de grandes courses auparavant ou de prendre des places d’honneur, afin d’accroître sa valeur.

Palmarès du Prix de l’Arc de Triomphe

Les plus grands vainqueurs

Contrairement aux courses de trot, la carrière de reproducteur des galopeurs est très importante et prime parfois sur le sportif. Raison pour laquelle de grands champions ont vu leur carrière sportive s’arrêter à 3 ou 4 ans, alors qu’ils étaient au top de leur condition.

Les années 2000 nous ont permis de connaître des cracks, à commencer par Sea The Stars, qualifié de « cheval de course parfait ». Après des débuts timides, John M. Oxx ne tardait pas à enlever sa première course, avant de glaner cinq succès de rang des distances allant de 1.600m à 2.400m.

Exceptionnel lors de sa victoire dans le Prix de l’Arc de Triomphe 2009, le fils de Cape Cross et Urban Sea rejoignait ensuite le haras. Même destinée un an auparavant avec l’une des plus grandes juments de tous les temps, Zarkava. Lauréate de ses sept seules sorties en compétition, dont cinq Gr.I, la championne de S.A Aga Khan était la première jument à remporter le Prix de l’Arc de Triomphe (2008) depuis Urban Sea, quinze ans plus tôt.

Suite à leur départ, ces deux superstars ont laissé un vide dans le monde des passionnés de courses, même si l’allemande Danedream battait le record de l’épreuve en 2011. Insistons également sur les succès de Sea Bird en 1965, Allez France en 1974, Sagace en 1984, Peintre Célèbre en 1997, Montjeu en 1999, Dalakhani en 2003 ou Hurrican Run en 2005.

Plusieurs doublés ont été réalisés par le passé, avec Ksar, Motrico, Corrida, Tantième, Ribot et Alleged. Côté jockey, Jacques Doyasbère, Freddy Head, Yves Saint Martin, Pat Eddery et Olivier Peslier détiennent 4 titres. Avec 7 titres, André Fabre se place en première position chez les entraîneurs.

Derniers résultats

  • 2016 – FOUND (R.-L. MOORE)
  • 2015 – GOLDEN HORN (L. DETTORI)
  • 2014 – TREVE (T. JARNET)
  • 2013 – TREVE (T. JARNET)
  • 2012 – SOLEMIA (O. PESLIER)
  • 2011 – DANEDREAM (A.STARKE)
  • 2010 – WORKFORCE (MOORE RL.)
  • 2009 – SEA THE STARS (KINANE M.)
  • 2008 – ZARKAVA (SOUMILLON C.)
  • 2007 – DYLAN THOMAS (KF.FALLON)
  • 2006 – RAIL LINK (PASQUIER S.)
  • 2005 – HURRICANE RUN (FALLON KF.)